Hauts et bas

Publié le par DECRYPTO

 

        Pareil au vent qui pousse doucement des nuages trop gris

        Dans le ciel bleu des matins d’été,

        Le souffle profond de la vie apporte les regrets, les non-dits

        Dans mon cœur aux bonheurs dispersés.

        Parfois, c’est comme une pluie fine, douce et glacée

        Couvrant de silence les souvenirs aimés,

        Parfois, c’est comme une brume presque noire

        Effaçant la lumière vive des bonheurs d’un soir.

 

        Et puis le temps repousse au loin ces nuages trop gris,

        Laissant dans mon cœur un doux parfum de nostalgie.

Publié dans Regard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

katherine 19/07/2008 00:50

J'adore ta plume:)

Scali 16/07/2008 10:36

Eternelle ronde d'un ciel bleu, d'un ciel gris, de bonheur et de mélancolie.

liedich 09/07/2008 19:46

mince, de la danse la dedans...
une valse triste de Frédéric...
de la joie de la peine
et une vie qui s'enfuit mais qui sait garder...

sarang 08/07/2008 18:26

S'il y a bien une chose que je laisse au temps, c'est qu'elle est impartiale sur de bons et mauvais moments.
Elle ne fait pas de préférence.
...heureusement d'ailleurs, et ....malheureusement parfois ;)

le bigorneau 08/07/2008 17:55

Tu a été bien inspiré par ces nuages...bravo...gros bisous...