Bistrot

Publié le par DECRYPTO

Hé, salut mon gars,

Comment que tu vas ?

Moi, pas trop

J’ai plus d’ boulot.

 

On refait le monde

A coups d’ bière blonde

On parle des filles

On cause d’ la vie.

 

Hé, toi l’artiste

T’as l’air bien triste,

Viens raconter,

C’est ma tournée.

 

Putain d’ pays

Qu’ est bien trop gris…

Faut tout changer,

Tout faire péter.

 

Et toi vieux frère,

Viens prendre un verre.

Devant le comptoir,

Pas d’ misère noire.

 

Elles creusent not’ tombe

Ces saletés d’ bombes.

Tous corrompus, à moitié fous,

Et nous ? Nous on s’en fout.

 

On se r’ fait  un monde

Avec plein d’ belles blondes,

Des trucs et des machins

Et nos rêves à la main.

Publié dans Inattendus

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pandora 01/11/2008 18:10

Des blondes mais aussi des rousses et des brunes ;-)
Des instants pour refaire le monde et oublier...l'alcool est le meilleur des antidépresseurs.
Mais c'est aussi l'alcool qui transforme les bons maris en maris violents et les travailleurs en chomeurs...

Bigornette 30/10/2008 10:27

qu'il est long le chemin vers la sérénité...quand il est parsemé d'embuches par l'humain posées...Gros bisous...

Charlie 29/10/2008 16:40

Au moins ici tu vois mon pote
Y'a d'l'humanité qui dépote
Et nos rêves on se les partage
On leur lais'ra pas en otages
Tu peux êt'e toi, jeune ou bien vieux
Ici on trinque à c'qu'on est d'mieux...

Merci pour ce beau texte, auquel je n'ai pas m'empêcher de rimer...
Merci Décrypto
Je t'embrasse

katherine 29/10/2008 13:50

Tout à fait d'accord avec toi!
Quel monde!
Déjà que je me suis énervée sur mon blog à ce sujet...

L'Innocente 29/10/2008 13:43

J'aime beaucoup ta poésie, de la liberté qui repose entre les mots.