Nostalgie...

Publié le par DECRYPTO

 

J’écris parfois les mots de la nuit,

Les mots d’un profond silence.

J’écris parfois les mots du cœur meurtri,

Les mots trop lourds de l’absence.

 

Mots trouvés dans le cahier de la vie,

Pâle reflet cueilli au pré du souvenir

De l’aimée que la vie n’a pu retenir.

Mots en noir jetés sur le papier gris,

Larmes amères d’une histoire brisée

Que la raison ne parvient pas à oublier.

 

J’écris parfois la mémoire blessée,

Lorsque rongé par trop de solitude...

J’écris parfois le vide jamais comblé,

Lorsque rien que vivre est incertitude.

Ecrit pour La petite fabrique d'écriture

Publié dans Textes du temps perdu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Quichottine :0010: 29/11/2008 23:53

Ils sont si durs parfois, les mots du silence...

......

Charlie 25/11/2008 18:58

Très beau texte, on y sent l'émotion du sentiment à fleur d'écriture.. donc toute sa sensibilité.
Une profonde tristesse et ce ressenti que vivre avec un grand vide n'est pas vraiment vivre...
Touchée je suis par ta "nostalgie"
Merci Décrypto.
Un gros bisou pour toi.

Angel 24/11/2008 21:56

C'est la face sombre de la peine et de la tristesse, de la solitude parfois ou nous sous trouvons confrontés tous un jour ...c'est vrai que tu es pudique et tu ne nous a pas habitués à ce style d'éatat d'âme...qui fait que tes mots couchés sur le papier résonnent superbement.

fêlure 24/11/2008 20:56

la nostalgie, le souvenir, font écrire de belles choses...

liedich 24/11/2008 20:23

Il est dommage que tu puises de si jolis mots et une telle force de sentiment dans un fait si grave... tu me fais souffrir en y pensant et je te demande de ne pas m'en vouloir de te le dire.
Mais parce que le monde est ce qu'il est, je me permets de me dire que cet être tant aimé le méritait au point qu'il t'habite toujours avec une telle force.
Je ne t'en parlerai plus.
Merci de ces mots écrits à l'encre de l'amour.
Michel