Chemin de nuit

Publié le par DECRYPTO


Tant à aimer dans si peu de temps,

Tant à partager en un si court instant...

Et ce train qui roule, le train de la vie

Qu’un jour, en naissant, nous avons pris.

 

Et puis une gare, un panneau fin du voyage.

Faut-il déjà descendre et tourner la page ?

C’est un quai désert, tout sombre, tout noir,

Une porte à franchir, un terme à l’histoire...

 

Tant de choses à découvrir dans cet ici-bas,

Tant de merveilles à vivre dans ce chez moi,

Tant à nous aimer plus encore qu’autrefois,

Et ce train arrêté, ce train qui ne repart pas.

 

Un éclat d’étoile joue sur la dalle de granit,

Diluant l’image de la vie qui s’enfuit si vite.

 

Le chant des âmes aimées à jamais parties

Se perd dans le silence du cimetière de nuit,

S’emmêle dans les bruits de l’allée de gravier

Sous mes pas hésitants, emplis de regrets.

 

Dans ce lieu où se brise tout rêve d’éternité,

Où les pierres polies sont brumes du passé,

Je sens que vivre, c’est se dépêcher d’aimer.

Ta main sur mon épaule, et s’éloigne le quai...

Publié dans Regard

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Distance 16/10/2009 13:34


"Je sens que vivre, c’est se dépêcher d’aimer."

A la lecture de cette phrase, je comprends à l'instant que j'en suis là.
Je viens enfin de trouver de trouver les mots...!

Merci


Azalaïs 26/04/2009 18:18

tout ce temps passé à s'alourdir de choses imbéciles, il est si court ce chemin, je pense très fort à toi

liedich 27/03/2009 17:37

Bon, je trouve cela bien écrit mais il y a si peu d'espoir ! ce n'est pas mon état d'esprit de l'instant. Tu sais sûrement que je crois à l'après, différent mais j'y crois.
Douce soirée et heureux de te retouver.

Bigornette 27/03/2009 09:22

Ce poème est triste mais magnifique...Je ressens tous les jours comme toi qu'il faut se dépêcher d'aimer, de vivre des choses simples dans la paix, d'admirer ce qui nous est encore offert...je sens beaucoup de souffrance dans ton écrit... j'espère que tu vas retrouver la forme très vite... mais pour le blog prend ton temps...prend soin de toi... gros bisous mon ami...

Angel 27/03/2009 09:22

te revoilà...!avec plaisir je retrouve tes mots...Vivre c'est ne pas oublier le présent et ceux qui nous entourent..
Bises