Larmes d'hiver

Publié le par DECRYPTO

Hiver.jpg 

C'est ici que le temps, parfois, vient se reposer,

Dans la vallée blottie au cœur de dômes arrondis.

La neige prend couleurs nuages, nuances de gris,

Et le silence s’épanche sur les arbres et les prés.

 

Le torrent d'ordinaire si fougueux et si bruyant,

N’est plus que murmure entre ses rives glacées,

Maugréant contre l'hiver, espérant le printemps

Pour de nouveau rugir et danser dans les rochers.

 

C'est ici que le temps, parfois, vient se reposer,

Accrochant aux grands sapins son aile fatiguée

Par la danse immuable des jours et des saisons,

Par les errements des hommes et leur déraison.

 

C'est ici que le temps, parfois, vient se lamenter,

Et j'aime à croire, dans cette ambiance feutrée,

Que les flocons qui tombent à l'humeur des vents,

Sont les larmes échappées des pleurs du temps.

 

Publié dans Textes du temps perdu

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

bigornette 18/02/2010 16:30


"les pleurs du temps" c'est joli comme expression...ce poème est vraiment magnifique... gros bisous mon ami.. et à bientôt, je marche au ralenti quand je suis présente...


angel 18/02/2010 08:58


belle mélancolie....dans une nature accueillante.


Renard 18/02/2010 04:51


La photo... tes mots... c'est somptueux
Merci à toi Décrypto... oui... merci 


H2O 14/02/2010 22:47


Et le temps nous raproche du printemps dans la danse immuable des saisons qui rytment les jours et les années qui se succèdent tout au long d'une vie.
J'aime ta manière poétique de parler du temps.
Bonne soirée Decrypto


mocekx 14/02/2010 15:05


poétique et profonde réflexion sur le temps et .....les hommes  bonne fin de week end